Saint-François lauréate du concours « Mon projet d’école »

Organisé par les chaussures Maniet Luxus, le concours « Mon projet d’école » était présenté ainsi par cette entreprise connue pour son engagement sociétal :

« Quel(le) directeur(trice) n’a jamais rêvé de pouvoir rééquiper ses locaux de sport ? Qui n’a jamais voulu repeindre ses classes, renouveler le mobilier ou acheter un matériel pédagogique flambant neuf ? Et un nouveau matériel informatique, une bibliothèque pour les plus studieuses de vos têtes blondes ou un aménagement PMR, y avez-vous aussi déjà pensé ?

Peut-être même avez-vous imaginé pouvoir développer une nouvelle aire de jeux extérieure ou de donner un nouvel élan à votre réfectoire ?

Bonne nouvelle :  nous avons peut-être la solution pour transformer le rêve de votre école… en réalité ! Nous lançons une opération sans précédent dans toutes les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles !

Chaque établissement peut participer au concours inter-écoles et tenter de remporter un chèque de 5.000€ à utiliser pour développer son propre projet ! »

Justement, l’école Saint-François (vous, lecteur de ce blog, êtes bien placés pour le savoir) en a beaucoup, des projets ! Et l’un lui tenait particulièrement à cœur :

Une cour et un jardin pour tous

.

Lire le dossier

.

Sur plus de 70 dossiers rentrés, un seul devait être élu… et c’est celui de Saint-François !

Voici les motivations du jury pour cette décision :

À propos du projet d’école :

« L’École Fondamentale Libre Saint-François de Basècles scolarise depuis plusieurs années des élèves à besoins spécifiques […]

Pour ces élèves, entre autres adaptations et aménagements raisonnables, la structuration spatio-temporelle est indispensable. En ce qui concerne la structuration spatiale, des zones réservées à certaines activités sont plus visibles si elles sont délimitées par des couleurs différentes.

Si la récréation peut aussi voir se déclencher des conflits ou autres soucis chez les enfants, pour certains de ses élèves, elle peut se révéler en plus source de surcharge sensorielle (bruit, vitesse, toucher…) […]

Afin que les élèves puissent profiter de la récréation, tous ensemble et en même temps sans que cela devienne une épreuve, l’école aménagera la cour et le jardin en différentes zones : 

1) La zone bleue : courses avec ballons.

Aménagements prévus : buts de football, panier de basket… Rôle de l’enseignant : stimuler la pratique d’un jeu et/ou faire appliquer les règles d’un sport.

2) La zone jaune : course sans ballon.

Aménagements prévus : panneaux d’escalade, malle « magique » contenant du matériel favorisant le mouvement chez l’enfant (cerceaux, échasses, cordes à sauter, planches d’équilibre, kit de jonglerie…). Rôle de l’enseignant : stimuler un jeu ou réguler les jeux de mouvements.

3) La zone verte : courses interdites.

Aménagements prévus : tables, bancs… Rôle de l’enseignant : stimuler des jeux de société ou autres jeux « calmes » (billes par ex.), participer aux conversations des enfants, initier la lecture… 

Points d’attention :

Cette candidature, présentée sous forme de journal numérique retraçant l’histoire de l’école, son projet & objectifs ainsi que son détail budgétaire, correspondait parfaitement aux critères de base : nécessaire, bénéfique à tous, réalisable et durable dans le temps.

Et c’est bien plus qu’un simple aménagement de cour et de jardin ; c’est la structuration et le développement des espaces jeux entre élèves aux besoins différents pour que tout le monde puisse profiter de la récréation. Et, pour certains d’entre eux, ce projet est primordial.

C’est donc la candidature de cette école inclusive qui a retenu le plus de votes auprès de notre Jury lors de la phase « finale » de sélection. »

novembre 18, 2019

Étiquettes : , , , , , , ,